16.12.2016

DPC : une liste d’attente en réponse à la pénurie budgétaire

Liste attente DPC

© Crédits : Thinkstock

Face à un dépassement des enveloppes budgétaires toujours plus grand et après une limitation triennale des DPC, l’Agence nationale du développement professionnel continu a été contrainte de créer une liste d’attente. Mi-novembre 2016, près de 1 900 professionnels de santé étaient inscrits sur cette liste dans l’espoir de décrocher une formation.

Depuis 2014, les demandes de financement de programme de développement professionnel continu (DPC) dépassent les enveloppes budgétaires annuelles. En découle un gel des inscriptions pour certaines professions bien avant la fin de l’année. Limiter à un seul le nombre de programmes pris en charge par an et par personne, puis passer à une obligation triennale, n’a pas suffi à résoudre l’écart. Cette année, médecins, sages-femmes, infirmiers et kinésithérapeutes avaient de nouveau épuisé leur budget dès septembre.

Une liste d’attente pour suivre les formations professionnelles souhaitées

Confrontée à cette pénurie récurrente, la nouvelle Agence nationale du développement professionnel continu (ANDPC, ex-OGDPC) a créé une liste d’attente. Celle-ci s’adresse aux professionnels de santé qui s’inscrivent pour la première fois à un DPC présentiel ou mixte pour l’année. Si, lors de l’inscription à la formation, le budget est déjà consommé, il est possible de s’inscrire sur liste d’attente.

Au plus tard 14 jours avant le début de la formation demandée, l’ANDPC informe de la possibilité de la prendre en charge ou non. Au professionnel de santé de choisir alors de régler de sa poche ou d’annuler son inscription. Quant au cas où l’organisme de DPC annule une session, il faut demander une inscription à un autre DPC et se mettre sur liste d’attente : le rang étant fonction de la date et de l’heure d’inscription à la formation annulée, cela permet de remonter en tête de liste…

Garantir la continuité des inscriptions

L’ANDPC espère cependant trouver un moyen de garantir la continuité des inscriptions. Les sections professionnelles revoient actuellement les modalités de calcul des forfaits versés aux organismes et aux professionnels qui devront être approuvées par le conseil de gestion de l’ANDPC. Ces nouvelles modalités ainsi que les enveloppes 2017 par profession devraient être annoncées mi-décembre.

Pour en savoir plus: 
Agence nationale du DPC
 

Vos réactions 0